Comment créer une base de données et table en MySQL ?

Mis à jour il y a 1 mois

Dans ce tutoriel nous allons voir comment on créer une base de données et les table en MySQL en console MySQL

Auteur

f.
Voir aussi Ce tutoriel détaille la procédure pour sauvegarder ou exporter une base de données dans un fichier .sql à l'aide du logiciel HeidiSQL. En savoir plus

Création d'une base de données MySQL

Nous allons donc créer notre base de données, que nous appellerons elevage. Rappelez-vous, lors de la création de votre utilisateur MySQL, vous lui avez donné tous les droits sur la base elevage, qui n’existait pas encore. Si vous choisissez un autre nom de base, vous n’aurez aucun droit dessus. La commande SQL pour créer une base de données est la suivante : CREATE DATABASE nom_base;

Avouez que je ne vous surmène pas le cerveau pour commencer… Cependant, attendez avant de créer votre base de données nom_base. Je vous rappelle qu’il faut également définir l’encodage utilisé (l’UTF-8 dans notre cas).

Voici donc la commande complète à taper pour créer votre base :
CREATE DATABASE nom_base CHARACTER SET 'utf8';

Lorsque nous créerons nos tables dans la base de données, automatiquement elles seront encodées également en UTF-8.

Suppression d'une base de données MySQL

Si vous avez envie d’essayer cette commande, faites-le maintenant, tant qu’il n’y a rien dans votre base de données. Soyez très prudents, car vous effacez tous les fichiers créés par MySQL qui servent à stocker les informations de votre base.

Pour supprimer : DROP DATABASE nom_base;

Si vous essayez cette commande alors que la base de données elevage n’existe pas, MySQL vous affichera une erreur : ERROR 1008 (HY000) : Can't drop database 'elevage'; database doesn't exist

Pour éviter ce message d’erreur, si vous n’êtes pas sûrs que la base de données existe, vous pouvez utiliser l’option IF EXISTS, de la manière suivante :
DROP DATABASE IF EXISTS nom_base;

Si la base de données existe, vous devriez alors avoir un message du type : Query OK, 0 rows affected (0.00 sec)

Si elle n’existe pas, vous aurez : Query OK, 0 rows affected, 1 warning (0.00 sec)

Pour afficher les warnings de MySQL, il faut utiliser la commande SHOW WARNINGS;

Céation de tables d'une base de données MySQL

Dans ce chapitre, nous allons créer, étape par étape, une table Animal, qui servira à stocker les animaux présents dans notre élevage.

Soyez gentils avec cette table, car c’est elle qui vous accompagnera tout au long de la première partie (on apprendra à jongler avec plusieurs tables dans la deuxième partie).

Pour commencer, il faudra définir de quelles colonnes (et leur type) la table sera composée. Ne négligez pas cette étape, c’est la plus importante. Une base de données mal conçue est un cauchemar à utiliser.

Ensuite, petit passage obligé par de la théorie : vous apprendrez ce qu’est une clé primaire et à quoi ça sert, et découvrirez cette fonctionnalité exclusive de MySQL que sont les moteurs de table.

Enfin, la table Animal sera créée, et la requête de création des tables décortiquée. Et dans la foulée, nous verrons également comment supprimer une table.

Type de colonne

Avant de choisir le type des colonnes, il faut choisir les colonnes que l’on va définir. On va donc créer une table Animal. Qu’est-ce qui caractérise un animal ? Son espèce, son sexe, sa date de naissance. Quoi d’autre ? Une éventuelle colonne commentaires qui peut servir de fourre-tout.

Dans le cas d’un élevage sentimental, on peut avoir donné un nom à nos bestioles. Disons que c’est tout pour le moment. Examinons donc les colonnes afin d’en choisir le type au mieux.

Espèce

On a des chats, des chiens et des tortues pour l’instant. On peut donc caractériser l’espèce par un ou plusieurs mots. Ce sera donc un champ de type alphanumérique.

Les noms d’espèces sont relativement courts, mais n’ont pas tous la même longueur. On choisira donc un VARCHAR.

Mais quelle longueur lui donner ? Beaucoup de noms d’espèces ne contiennent qu’un mot, mais ”harfang des neiges”, par exemple, en contient trois, et 18 caractères. Histoire de ne prendre aucun risque, autant autoriser jusqu’à 40 caractères pour l’espèce.

Sexe

Ici, deux choix possibles (mâle ou femelle). Le risque de voir un troisième sexe apparaître est extrêmement faible.

Par conséquent, il serait possible d’utiliser un ENUM. Cependant, ENUM reste un type non standard. Pour cette raison, nous utiliserons plutôt une colonne CHAR(1), contenant soit 'M' (mâle), soit 'F' (femelle).

Date de naissance

Pas besoin de réfléchir beaucoup ici. Il s’agit d’une date, donc soit un DATETIME, soit une DATE. L’heure de la naissance est-elle importante ? Disons que oui, du moins pour les soins lors des premiers jours. DATETIME donc !

Commentaires

De nouveau un type alphanumérique évidemment, mais on a ici aucune idée de la longueur. Ce sera sans doute succinct mais il faut prévoir un minimum de place quand même.Ce sera donc un champ TEXT.

Nom

Plutôt facile à déterminer. On prendra simplement un VARCHAR(30). On ne pourra pas appeler nos tortues ”Petite maison dans la prairie verdoyante”, mais c’est amplement suffisant pour ”Rox” ou ”Roucky”.

veuillez voir la vidéo susmentionnée pour finaliser la leçon 😜

Cette publication vous a plu ?
Partagez-la avec vos ami(e)s sur les réseaux sociaux.

 flavien nzimbu

flavien nzimbu, l'auteur

... Vous pouvez ajouter votre biographie ici en éditant votre profil ...
Voir profil

Commentaires

Autres publications

Voir toutes les publication de flavien nzimbu

Sélection ebook

Image de couverture
9.99 $

Créer un site web dynamique en PHP relié à une base de données MySQL - 1

Module 1 - Introduction au DÉVELOPPEMENT WEB par le LANGAGE PHP

Développement web